Toujours à Buenos Aires, Didier et Pascal sont de plus en plus impatients de récupérer leur véhicule.

Le 4x4 doit en effet débarquer aujourd'hui sur les côtes argentines.

Il est d'ailleurs temps de lever le camp. Le climat politique se dégrade jour après jour, et l'insécurité guête nos deux baroudeurs.

Dernier problème à régler, l'essence est aussi rare en Argentine que l'eau dans le desert mauritanien...

Prochaine étape : Ushuaia.

Si Dios lo quierre.

Restez en ligne pour connaître la suite.

En attendant les nouvelles suivantes.
Nous vous invitons à cliquez sur les photos pour voyager à votre tour.

Vendredi 26 avril
Buenos Aires